Mon transporteur : la suite

on décembre 6 | in Mes boites | by | with 1 Comment

droopy

Jeudi matin, j’ai donc RDV avec mes avocats pour protéger ma société (et son activité). Nous choisissons d’envoyer une mise en demeure à notre fabricant (dont le travail est aussi de nous livrer en temps et en heure).

Toujours pas de nouvelles de nos colis. Rien à faire.

Nous préparons également un courrier pour nos clients… pour les avertir que nous ne pouvons pas livrer. Mais nous risquons des procès pour défaut de livraison. En effet, plusieurs de nos clients ont déjà prévendu nos bijoux. Et certains de leurs commerciaux ne veulent pas arrêter, ils s’éclatent trop avec nos produits !!!

Heureusement, nous travaillons avec des clients géniaux et compréhensifs… je ne me suis pas trop fait engueuler et aucune commande n’a été annulée.

Cependant, aucune nouvelle des produits.

Vendredi, tout le monde était au chômage technique. J’étais seul au bureau… je reçois un appel en début d’après-midi : nos colis sont en douane. Délai annoncé : 72h !!!

Cool, les colis ont été retrouvés… mais 72h c’est beaucoup trop long !!!

Nous prenons notre mal en patience.

Lundi en fin d’après-midi, les colis sortent de la douane. Livraison prévue : mardi ou mercredi matin.

J’ai la bonne surprise de recevoir un appel mardi matin : « vos colis sont à Lyon, vous pouvez venir les chercher ! » alleluia !!!

Direction le centre de stockage de GLS à St Genis… et là, drame absolu. Il n’y a que 2 colis sur les 8 prévus… Sans explication possible, notre palette a été divisée en 8 colis et seuls sont arrivés à Lyon après 18 jours de transport aérien.

Où sont les autres ? Impossibles de le savoir.

La seule chose qu’on pouvait savoir… c’est qu’il était impossible de préparer nos commandes.

Nous retrouvons finalement la trace de nos 6 autres colis qui sont finalement restés en douane à Mulhouse.

Nous appelons le siège de GLS et tentons une question bête : « pouvez-vous nous dire où est le colis XXX ? » Réponse : « Il est au centre logistique de Lyon, il vous sera livré demain » Cela faisait déjà 4 heures que nous avions récupéré ce colis… comment les croire ???

 

Après d’âpres négociations, nous obtenons le droit de récupérer nos colis à la douane à Mulhouse. Voyage de nuit sympathique en prévision… mais si ça doit nous permettre de sauver nos commandes, nous serions prêts à tout.

Entre temps, un autre interlocuteur nous appelle et nous dit qu’il sera impossible de récupérer les colis à Mulhouse et qu’ils seront livrés dans 72 heures. J’avais envie de pleurer tellement j’étais dégouté.

Heureusement 1 heure plus tard, on nous annonce que le colis vient de sortir de la douane et de partir dans un camion pour Lyon.

Et mercredi matin, nous récupérions bien nos colis à 10h…

 

Dans cette histoire, nous avons tout de même perdu 5.000€ de commandes annulées pour cause de retard et  15.000€ de CA la semaine dernière (nous avons été obligés de dire qu’il fallait arrêter de vendre à nos clients).

La marchandise est là, et nous avons travaillé comme des dingues pour satisfaire nos clients au plus vite. Le moral revient tout doucement. Le grand huit émotionnel que nous avons vécu laissera des traces… que les vacances de Noël se chargeront d’effacer !

 

Qui ne tue pas rend plus fort

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

One Response

  1. Nadine dit :

    Bonjour, me faire signe lorsque le bouquin sera sorti, je l’achèterai ! Vu le nombre de fois où j’ai cru tomber et que j’ai rebondi, je me dis qu’un jour je vais finir par m’écraser complètement, la chance est aléatoire dans tous les domaines et surtout dans le commerce. Je trouve sympa votre blog, et votre enthousiasme à rebondir aussi. Bonne continuation dans tous vos projets

    🙂 Nadine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »

Scroll to top