De la difficulté à recruter !

on juin 7 | in Mes boites, Mes erreurs | by | with No Comments

Comment trouver le mouton à 5 pattes ?

Comment trouver le mouton à 5 pattes ?

Notre recrutement s’est achevé il y a 6 semaines…

Nous avons embauché un candidat qui nous semblait idéal.

En tout cas, il répondait à nos attentes premières.

 

Mais ça n’a pas collé… mais alors pas du tout !

Je ne parle pas des compétences (bien que nous n’ayions pas été totalement satisfaits non plus), mais surtout des relations avec ce nouveau collaborateur.

Très vite une gêne s’est installée, voire même un malaise.

La communication ne passait pas.

Alors dans un open space de 5 personnes… c’est compliqué !

Tous ceux qui avaient des ordinateurs portables se réfugiaient en salle de réunion pour le fuir !!!

 

Donc il a fallu stopper la période d’essai.

Ce n’est jamais simple à faire… encore moins à expliquer.

Mais bon, au moins, la bonne ambiance fût rapidement de retour, et l’échec cicatrise.

 

Quelles leçons en avons-nous tiré ?

1) C’est très dur d’intégrer un nouveau collaborateur dans une équipe très soudée

2) Nous sommes ultra exigeants, encore + avec quelqu’un qui arrive comme salarié (tout le monde a démarré en stage avant d’être salarié chez Sydo)

3) Nous proposons aujourd’hui un salaire honnête pour être embauché. Sauf que ce salaire, nous avons mis près de 2 ans avant de pouvoir se le payer… Donc c’est difficile pour nous d’accepter qu’une personne ne soit pas aussi impliquée que nous alors que nous avons trimé pour en arriver là

4) Notre profil de recherche n’était pas très clair : on a besoin d’un rédacteur pédagogique… mais on veut aussi quelqu’un d’un minimum créatif et capable de progresser pour devenir ingénieur pédagogique d’ici 12 à 18 mois. Pas facile à trouver du premier coup !

5) Nous cherchons aussi un pote, une personne qui a envie de partager des moments avec nous… et pas un simple salarié qui fait bien son boulot.

En conclusion : nous sommes insupportables !

 

Donc pour l’instant, nous avons décidé de prendre des stagiaires en fin d’étude qu’on embauchera à la fin du stage si celui-ci a été concluant. Au moins, nous mettons moins de pression sur les stagiaires… 🙂

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »

Scroll to top