Ma grand-mère

[MENTOR] Tu m’as donné envie d’entreprendre !

on décembre 19 | in Mes trucs perso | by | with 1 Comment

J’ai longuement hésité avant d’écrire cet article pour savoir s’il pouvait se retrouver sur mon blog ou s’il devait rester dans un cadre privé. Et comme je ne suis pas très doué pour dire les choses à l’oral, je préfère les écrire. Finalement, j’ai choisi de le diffuser ici.

Gamin, tu m’as appris l’exigence de rigueur et d’excellence. C’était parfois dur. J’ai chialé plus d’une fois. Parfois même, j’allais bouder devant tant d’exigence.
Je me souviens des dictées que tu nous faisais faire pendant les vacances. Et tant que ce n’était pas parfait, il fallait recommencer. Seulement après, nous pouvions retourner à la piscine.

Tu m’as aussi appris à être poli et à bien me tenir à table. Et attention si on ne finissait pas notre assiette ou si on ne débarrassait pas avant de partir. Tu as toujours pris le temps de nous éduquer mon frère, mon cousin et moi.

Les discussions sur des sujets business ou actu étaient passionnantes. Tu étais au courant de nombreux sujets et tu étais une coéquipière parfaite pour débattre. Ton expérience te permettait souvent de gagner ces argumentations… et c’était un plaisir.

Quand tu nous assignais une tâche, on avait intérêt à être débrouillard ! Et si on ne trouvait pas un outil, tu nous disais à chaque fois « Toi, tu ne serais même pas capable de trouver de l’eau à la fontaine ! ». On repartait, penaud, pour essayer de satisfaire ta demande. Ainsi on a participé au jardinage et à l’entretien de la maison.

Tu m’as aussi toujours inspiré.
Ton parcours professionnel est réellement impressionnant.
Avec ta licence de droit, tu as sur gravir tous les échelons au sein de la COFACE pour finir Directrice des Ressources Humaines. La classe ! Tu as même été récompensée par une Légion d’Honneur pour ce beau parcours.
Toi aussi, tu étais une entrepreneuse ! Tu avais même lancé ta propre librairie il y a près de 60 ans. Mais ce projet n’avait pas abouti comme souhaité alors tu avais changé de voie.

Malgré les embuches que tu as vécues, cette force de caractère est un véritable exemple.

 

Si je suis entrepreneur aujourd’hui, c’est en partie grâce à toi.
Tu m’as montré qu’on pouvait réussir si on s’en donnait les moyens et tu m’as aidé financièrement au démarrage de Lucyf’Hair.

Ah, et j’allais oublier. Tu es experte de whiskys. Alors la prochaine fois que je te vois, on en dégustera un bon.

Merci pour tout. Je t’aime ma grand-mère.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

One Response

  1. Renaud dit :

    Bel article, bel hommage : on devrait tous y passer !

    Pareil que toi Sylvain, je considère que 80% de mon énergie pour entreprendre, 80% de mon exigence et de ma ténacité vient de mon éducation… Et pour cela je ne remercierai jamais assez mes parents…

    Renaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »

Scroll to top